LE COLLECTIF «UNIVERT MED »

COMPOSITION DU COLLECTIF « UniVERT MED »

soutenant l'opération « Portes ouVERTES »

(en cours de développement, d'autres organisations contactées étant en cours de validation officielle pour rejoindre ce Collectif)

A l'appel de l'association DEFISMED, un nombre grandissant d'organisations examine son implication dans ce Collectif dont certaines ont déjà validé leur participation. UNIVERT MED vise à mutualiser les expériences de chaque réseau et invite ses membres à participer aux Portes ouVERTES dont l'appel à candidatures a été lancé le 27 mai 2019.

Pacte Finance Climat

AGIR POUR LE CLIMAT

Interlocuteurs : Bruno Lechevin, Président, Edouard Bouin, chargé de mission & Anne Hessel, co-fondatrice

L'association Agir pour le climat appelle à un "Pacte Finance-Climat" pour créer un impôt européen sur les bénéfices. Ce projet de Pacte imaginé par le climatologue, Jean Jouzel, et l’économiste, Pierre Larrouturou, serait basé sur un double financement. D'un côté, un impôt européen sur les bénéfices d'environ 5 % qui pourrait générer chaque année "100 milliards d'euros" pour dégager "un budget" pour la recherche (stockage de l'énergie, transports...) et lutter contre le réchauffement en Europe et en Afrique. De l'autre, un nouveau "fléchage" de la création monétaire de la Banque centrale européenne vers l'économie réelle et en particulier vers le financement des énergies renouvelables.

Avec

L'ALLIANCE DE VILLES EURO-MÉDITERRANÉENNES DE CULTURE

Interlocutrice : Marie Charpentier, déléguée générale

Créée en 1997 sous le nom de l’Alliance de Villes Européennes de Culture, l’association devient l’Alliance de Villes Euro-méditerranéennes de Culture (AVEC) en 2016 pour marquer son ouverture vers la Méditerranée.

Elle regroupe aujourd’hui 26 collectivités territoriales historiques situées dans 10 pays d’Europe et du bassin méditerranéen ayant en commun la volonté de faire des patrimoines un moteur de développement durable urbain. Le réseau AVEC constitue un lieu d’échange d’expériences et de bonnes pratiques en lien avec les problématiques de gestion, de protection et de valorisation des patrimoines.

Ce travail a entre autre abouti à l’élaboration d’une méthodologie ainsi qu’à la création d’un label de qualité urbaine appelé Qualicities® et a aussi donné lieu à la publication en 2016 du Guide méthodologique pour la gestion durable des villes historiques en Méditerranée.

Par ailleurs, la majorité des villes membres du réseau AVEC sont des petites et moyennes villes situées pour la plupart en zone rurale faisant donc face à des problématiques comme la recherche d’équilibre entre le développement touristique de leur territoire et la préservation de leurs patrimoines qu’ils soient bâtis, matériels, immatériels, naturels et culturels.

Depuis 2012, le réseau AVEC est labellisé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères (MEAE) au titre de son expertise internationale. De plus, en 2015, l’association a été reconnue comme partenaire officiel de l’UNESCO.

 


Arc latin

L'ARC LATIN

Interlocutrice : Milena Zoppeddu, chargée de mission

L’Arc Latin, est un espace de coopération politique et technique constitué par des Collectivités locales méditerranéennes de niveau intermédiaire. Actuellement, ses membres sont des Députations et des Conseils Insulaires espagnols, des Conseil Départementaux français et des Provinces et villes métropolitaines italiennes, ils représentent 10% de la population et du territoire de l’Union Européenne.Ses principaux objectifs sont :

  • Définir une stratégie coordonnée de développement et de gestion de l’espace Arc Latin, en incluant et en mobilisant les acteurs socioéconomiques, dans une perspective allant depuis la base vers le haut.

  • Établir une concertation dynamique et flexible, centrée sur les domaines les plus significatifs du développement du territoire.

  • Travailler à des projets et des initiatives communes.

  • Défendre les intérêts et les besoins de ces territoires auprès des institutions communautaires et nationales.

  • Ouvrir un espace de coopération avec les pays du Sud de la Méditerranée.

  

Citoyens de la terre

CITOYENS DE LA TERRE

Interlocuteur : Axel Frick, Directeur

Citoyens de la Terre (CT) est une association loi 1901 à but non lucratif créée. Elle est agréée en qualité d'"Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale"."Citoyens de la Terre" car elle marque par son appellation, l’appartenance de chacun à UNE seule et même Terre ; notre droit de bénéficier de la diversité de ses ressources de manière équitable et notre devoir de bien les gérer collectivement (gouvernancemondiale). 

« Se sentir Citoyens de la Terre, c’est prendre ses responsabilités sur le plan à la fois individuel et collectif face aux enjeux environnementaux, socioculturels et économiques de notre temps ; c’est à la fois s’unir dans l’action et valoriser la diversité culturelle. C’est aussi mettre en œuvre des actions au niveau local et international fondées sur des principes de responsabilité et de solidarité. »

Dans les faits, Citoyens de la Terre accompagne collectivement les citoyens, les entreprises, les associations et les collectivités souhaitant répondre concrètement à deux enjeux majeurs de société :

  • Préserver et valoriser la diversité de notre patrimoine naturel et culturel,

  • Promouvoir une économie responsable et solidaire sur nos territoires.

Defismed

DEFISMED

Interlocuteur: Eric Raulet, délégué général

DéfisMed est une association de droit français, créée en 2009 de la volonté de professionnels expérimentés de regrouper leurs compétences pour doter l’ensemble des acteurs en Méditerranée engagés dans la préservation du patrimoine naturel et culturel, de dispositifs en intelligence participative. Elle constitue un réseau d’information, d’échanges d’expériences, de mutualisation de compétences, de capitalisation et de réflexion au service des organisations gestionnaires de développement durable en Méditerranée.

Après une période de structuration de 3 ans, l’association a choisi dans un premier temps de promouvoir « la transition touristique » comme levier de développement territorial dans laquelle la complémentarité de cette activité avec les autres secteurs serait recherchée, la gestion raisonnée et innovante de la biodiversité serait questionnée et où la population locale deviendrait co-actrice de son développement.

FPAM

FINANCEMENT PARTICIPATIF AFRIQUE ET MÉDITERRANÉE

Interlocuteur : André Jaunay, co-fondateur

FPAM, une association à vocation internationale, a pour objet la promotion de la pratique éclairée de la finance participative, ou « crowdfunding », dans les pays du Sud, en Afrique et en Méditerranée. Elle entend clairement satisfaire un objectif d’intérêt général, en regroupant des personnes physiques et morales de ces territoires qui agissent, grâce au levier que constitue la finance participative, pour le développement humain, social et économique. Dans un souci de diffusion de son action sur le territoire méditerranéen et africain, FPAM contribue à la connaissance de la finance participative, à l’émergence d’acteurs de la finance participative (notamment des professionnels et des plateformes) dans chacun des pays.

Le réseau de FPAM réunit plus de 50 experts du crowdfunding : plusieurs plateformes de crowdfunding opérant en Afrique et au Moyen Orient, des institutions financières, des acteurs du développement économique et des organismes publiques et privés.

Miimosa
 

MIIMOSA

Interlocutrice : Marion Laumonier, Chargée des Partenariats - Référente PACA

Après avoir accompagné plus de 1 800 projets en 4 ans (France, Belgique) sur le modèle du don avec contrepartie, MiiMOSA s’est imposé dans le paysage de la finance alternative comme le leader européen du financement participatif sur les thématiques agricoles et alimentaires. En mars 2018, MiiMOSA renforce son offre de financement avec le prêt participatif qui permet aux agriculteurs et entreprises alimentaires d’emprunter simplement et rapidement auprès du grand public et aux citoyens de placer leur épargne dans des projets porteurs de sens tout en percevant des intérêts compris entre 2% et 5%. Fin 2018, après avoir collecté 10 millions d’euros auprès des citoyens, MiiMOSA lance MiiMOSA transition, une nouvelle plateforme au service de la transition agricole, alimentaire et environnementale, avec l’ambition de responsabiliser l’ensemble des acteurs de l’amont à l’aval dans la transformation de notre modèle agricole.

Mywwekendforyou
 

MY WEEKEND FOR YOU

Interlocuteur : Benoît Fahy, directeur et co-fondateur

My weekend for you est le 1er site d’échange de weekends entre passionnés. Cette plateforme collaborative permet de proposer un weekend ou un séjour gratuit chez soi  pour faire découvrir sa ville ou sa région en partageant ses passions : activités sportives, visites culturelles, festivals, oenotourisme…Le Membre qui reçoit gagne des WeekEndMiles qui lui permettent de partir à son tour,  multipliant ainsi les possibilités d’échanges et de rencontres. Le réseau compte actuellement plus de 23.000 membres dans 25 pays.

 

OITS


L'ORGANISATION INTERNATIONALE DU TOURISME SOCIAL

Interlocuteur : Charles Bélanger, Directeur

L'Organisation internationale du tourisme social (OITS), organisme à but non lucratif fondé en 1963, est la maison commune du tourisme social et responsable dans le monde entier. Autour de ces 150 membres regroupant des organismes publics et privés, c’est un réseau étendu qui favorise une étroite coopération entre ses membres et partenaires. Le lobbying, le réseautage, le partage de connaissances et la coordination de projets sont au cœur de ses activités. La mission principale de l'OITS est de faciliter l'accès aux vacances et aux activités touristiques pour toutes les populations, et notamment les jeunes, les familles, les seniors et les personnes handicapées. Elle assure aussi la promotion de diverses formes de tourisme solidaire et responsable veillant à l'inclusion des communautés locales et contribuant au développement équilibré des destinations.


Vivre en Pyrénées

Collectif “3E RENCONTRES VIVRE EN PYRÉNÉES

Interlocuteur: Franck Bocher, membre du Conseil scientifique de Defismed

Cet événement s’inscrit dans la continuité des deux premières éditions Rencontres “Montagnes & défis du XXIe siècle” co-organisées par l'association DEFISMED et plusieurs collectivités territoriales des Hautes Pyrénées, avec le soutien de la région Occitanie. Cet événement favorise les rencontres entre producteurs VERTueux et public et questionne le devenir des montagnes face aux mutations environnementales et humaines. L'édition 2019 est programmé à Madiran et Castelnau basse rivière le 12 octobre.

 

Smilo

Le programme international SMILO a pour objectif d’accompagner les territoires insulaires de moins de 150km² qui souhaitent structurer et fédérer leurs actions en faveur d’une meilleure gestion des ressources et de la biodiversité. Cette démarche se concrétise via un processus de labellisation, reconnaissance internationale des territoires qui s’engagent pour un développement humain compatible avec l’environnement. La phase de développement du programme (2017-2021) vise à accompagner 18 petites îles localisées en Afrique de l’Ouest, dans l’Océan Indien, en Europe et en Méditerranée.

Portée par l’association SMILO avec le soutien du Conservatoire du littoral, cette démarche dispose du soutien de nombreux acteurs internationaux impliqués dans la protection des îles et du littoral, tels que le Fonds Français pour l’Environnement Mondial, le Programme Interreg Maritime France-Italie 2014-2020, le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire français, l'Agence de l'eau Rhône Méditerannée Corse, la ville de Marseille, le Global Island Partnership.

 

Switchmed

SWITCHMED

Interlocutrice : Claudia Pani & Magali Outters, chargées de mission

L’objectif de l’initiative SwitchMed est de faciliter la transition vers un Mode de Consommation et de Production plus Durables – MCPD – dans la région sud de la Méditerranée. Le programme vise à changer les pratiques de production et de consommation des biens et des services, dans le but de découpler le développement et les besoins de la communauté de la dégradation de l’environnement. Ce programme renforcera l’industrie, l’émergence de l’entrepreneuriat vert, la société civile et les décideurs politiques à travers l'élaboration de politiques, d'activités de démonstration et de réseautage. SwitchMed est mis en oeuvre par les efforts combinés de l’UE, l’ONUDI (l'Organisation des Nations Unies pour le Développement de l'Industrie), le PNUE–PAM (le Programme des Nations Unies pour l'Environnement-Plan d'Action Méditérranéen), le CAR/CPD (le Centre d'Activité Régionale pour la Consommation et la Production durables) et la Division Economie de l'ONU Environnement. Tous les pays de l’Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) bénéficieront de cette initiative.

 

VA.com

Depuis avril 2008, le portail voyageons-autrement.com met en lumière des initiatives de tourisme durable. Les sujets sont infinis, l’environnement, le changement climatique, les différents labels, la part du social, du solidaire, les territoires, l’engagement des régions, des politiques, l’évolution de nos façons de bouger, de consommer, de voyager. Un ouvrage anniversaire  « Dix ans de tourisme durable » paru en 2018 a permis d’apporter une alternative éditoriale à près de 5 000 articles déjà en ligne. Un trimestriel papier, la feuille de chou, vient également relayer ces informations afin de toucher toujours plus le grand public sur ces sujets cruciaux et toujours plus d’actualité.